Le monde de gnagna :p

Publié le par yak

Le monde de Narnia - Chapitre 1: le lion, la sorcière et l'armoire magique, vu jeudi

Il était une fois pendant les bombardements allemands sur la Grande-Bretagne, deux soeurs et deux frères envoyés chez un obscur professeur dans l'arrière-pays pour échapper aux risques du front. Pour tromper leur ennui, ils jouent à cache-cache dans la grande maison du professeur. Mais voilà que Lucy (Georgie Henley), la plus jeune des enfants, choisit de se cacher dans une immense armoire à fourrures. Et voilà qu'en s'enfonçant à l'intérieur, elle bascule dans un autre monde, celui de Narnia, dans lequel les habitants sont soumis à un rude hiver depuis un siècle par une sorcière qui s'est proclamée reine.

Présenté comme le film "plus de" par les gens du marketing chez Disney (plus d'effets spéciaux, plus de figurants, plus de costumes... qu'un certain film à gros budget sorti à intervalles réguliers entre 2001 et 2003), j'allais voir se film pour me faire une idée; et non pas en public conquis comme pour le Seigneur des Anneaux mais plutôt avec méfiance, sans vraiment savoir qu'en attendre. Ce qui est formidable dans ce film c'est que l'Univers est représenté comme un gamin de dix ans pourrait s'en faire, avec des animaux parlant anglais comme n'importe qui, des animaux se livrant à des batailles types Kingdom of Heaven... C'est le grand point fort du film, toutes les images sont le pur produit de l'imaginaire fertile du génial Andrew Adamson, père des deux Shrek, mais tout en conservant un regard enfantin. Narnia est un monde de rêve, où les animaux sont bons et se battent contre les monstres servant la sorcière... Bref, le film a le goût d'un bon blockbuster à déguster en famille.

Maintenant vient le temps des critiques un peu plus négatives. D'abord, qui a écrit le script? Je veux bien que le public visé soit relativement jeune, mais il n'est pas niais pour autant, et les dialogues sont vraiment gamins Des "Attention!" et des "Il faut l'aider", etc. bref ça hache l'action, d'autant plus que Adamson nous fait un plan-éclair sur l'intervenant. Deuxième défaut du film, une irrésistible impression de déjà-vu: genre la bataille finale XXL avec un début copyrighté Le retour du roi, une poursuite très Communauté de l'anneau, les équipements médiévaux type Kingdom of heaven, une scène qui rappelle furieusement le Roi Arthur... j'arrête là je veux pas tout vous gâcher Mais bon voilà, les inspirations de certaines scènes apparaissent un peu trop fortement. Adamson débute, il aura sans doute d'autres occasions de transformer ces copies en clin d'oeil

Au niveau du scénario, il est issu du livre de C.S Lewis (d'ailleurs pourquoi avoir rebaptisé les Chroniques de Narnia en Monde de Narnia? ), il présente un univers imaginaire pour jeune enfant; le scenario se tient, bien qu'un peu prévisible et aussi un peu moraliste. Ensuite, les métaphores bibliques qui ont fait hurler les assoces de protection de l'enfance aux States et au Royaume Uni sont certes bien présentes, mais de manière à inciter le spectateur à la réflexion plutôt qu'à l'endoctrinement. Côté acteurs, énoooooooooooooorme coup de coeur pour la petite Georgie Henley, magnifique dans le rôle de Lucy, qui nous fait tout: elle pleure, elle sourit, elle court partout bref, avec son visage rond qui rappellerait presque Andrea sur les vieilles photos d'enfance en fermant à demi l'oeil droit, elle tient vraiment la baraque Disney, et contre-balance un William Moseley (Peter, l'ainé) bien pâle, presque absent. Vraiment Lucy irradie l'image, et est vraiment crédible en petite fille virevoltante qui découvre peu à peu les ficelles du monde. Sinon pas grand chose à signaler... si la fille qui joue Susan (Anna Popplewell) me rappelle vraiment quelqu'un Elle est classieuse dans le film, un petit côté Liv Tyler elfique (tiens encore une référence à...) Niveau effets spéciaux, avec Monsieur Shrek aux commandes et une bonne partie de l'équipe du Seigneur des anneaux débauchée, on pouvait être tranquille, tout est d'excellente facture, sauf quelques arrière-plans qui étaient visiblement virtuels et se faisaient remarquer. Là encore un Seigneur est passé par là...

Mais au final, le film est plutôt agréable, bien que vraiment trop axé gamin à mon goût. Je sais ils pouvaient pas toucher au scénario global, que je trouve réussi d'ailleurs, mais les dialogues sont parfois ridicules. Pour autant Narnia est un film parfaitement (trop!) calibré pour satisfaire le public qui vient en famille... Plus que six, et on en aura fini

Aussi vu King kong vendredi, ça vient un peu plus tard

Publié dans Ciné

Commenter cet article

yak 13/01/2006 10:02

Naaaaaan je l'ai sorti à ma soeur avant Mais bon je veux bien partager les gains: 0 / 2 =,... 0?

Tonio 13/01/2006 03:48

Eeeeeeeh !!! Et mon copyright spécial Pookie pour le monde de gnagna??? :o