Berlusconi passe (encore) à la télé...

Publié le par yak

Le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, invité ce dimanche soir du journal télévisé de RAI 3, s'est querellé avec la journaliste de la chaîne publique qui l'interrogeait et quitté l'enregistrement de l'émission avant la fin de l'interview. "Vous profitez de ma bonne éducation", a lancé M. Berlusconi quelques minutes à peine après le début de l'interview. "Si vous me donniez une minute pour m'expliquer", s'est exclamé M. Berlusconi, mais sans réussir à faire taire la journaliste.

Le chef du gouvernement et la journaliste, Lucia Annuziata, n'ont cessé, dès le début de l'entretien, de parler en même temps et se couper la parole.Les piques entre la journaliste, proche du centre-gauche, et le chef du gouvernement se sont poursuivies tout au long de l'entretien.

"J'exige que vous me laissiez répondre sinon je me lève et je m'en vais", a-t-il encore lancé au cours de cette émission difficile à suivre car les voix des deux interlocuteurs se superposaient en permanence.

Une minute plus tard, il tenait sa promesse et s'en allait avant la fin du JT.

*
**

Argh, une nouvelle façon de se mettre en scène, Berlusconi se pose en victime... Finalement cela le sert plus qu'autre chose, en se montrant sous le feu de ses propres journalistes qu'il a opprimé pendant toute sa législature. Triste illustration du pouvoir de la télévision vis à vis des hommes politiques. Tiens ça me fait penser que je dois faire la review de Good night and good luck moi...


Publié dans Télé

Commenter cet article

yak 21/03/2006 21:11

arf je deviens parano :S

coralia 21/03/2006 20:50

aaah si en effet! j'y ai pas pensé :p

yak 20/03/2006 17:34

Mais quel camp servait la journaliste? N'oublie pas que c'est de la télé publique qu'il s'agit... Est-ce que ce ne pourrait pas être qu'une grosse mise en scène?

coralia 13/03/2006 14:16

ptdrrr trop bien :D par contre j'aime pas trop le fait de la "politisation" de la journaliste, elle devrait être neutre au maximum :)