Bensé à La Maroquinerie

Publié le

Bensé, Maroquinerie, en grande salle cette fois après le café littéraire et la cour. Curiosité de découvrir l'accueil du public. Surprise devant la queue qui se forme à l'entrée. La salle est bien pleine, comme souvent à la Maroquinerie, la chaleur s'abat vite sur nous pauvres gens motivés à l'idée de voir Bensé en live, dans une salle remplie de gens venus pour lui. 

Arf mince râpé, j'ai déjà oublié le nom de la première partie. Madjo (? donc) assure une première partie dans un style bien différent, très vocal, je sais pas trop comment le décrire. Ca se laissait écouter mais bon j'avoue que c'est pas trop mon truc. Six chansons et le groupe quitte la scène où ne sont installées que la batterie et les guitares. Entracte, la salle se remplit de plus en plus, et on dégotte une place bien sympathique en mezzanine… Le groupe arrive avec entrain, sous un accueil chaleureux du public, mais le concert prendra plus de temps à démarrer. Finalement, ce n'est pas plus mal, car l'ambiance retombe un peu le temps d'instaurer une atmosphère qui cadre bien avec la première chanson, Et si. Et si, on devine des voix dans le public reprenant la chanson. Le public répond bien présent, les applaudissements sont nourris, les têtes bougent dans la fosse. Une ambiance de partage, de joie d'être là se diffuse dans la salle et sera présente jusqu'au bout. Bien sûr, Au grand jamais déchaînera la salle, mais aussi Angela qui déclencha une belle réaction à l'annonce de son titre, Buvons avec son rythme entêtant, Dans ma soucoupe… sur laquelle les chœurs se sont perdus dans un effet brouillant/brouillon 
Smile Une Petite un peu difficile, mais bien soutenu par le public tout content de voir Rose qui a été ovationnée à son arrivée. Et pour dire au revoir, L.A, c'est trop bien !! C'est un peu comme si on nous avait convié à un voyage, et qu'à son terme, on nous reposait sur Terre. Il a pu faire ses remerciements, dans une ambiance de respect, au calme, avec une émotion palpable…. Rappel avec Ma veuve guitare/voix/public toujours prompt à participer, puis le deuxième invité du soir, Medi, qui enfilera la guitare pour Wake up qui ajoutera à la touche bonheur/joie/partage entre potes. Fin sur Make this planet move, où Bensé présentera le groupe, le public est toujours là, vibrant avec la musique. Le concert matérialise le bout de tant de galères, il semblait tellement heureux d'être là; c'était une joie simple, partagée avec le public, son public. C'était juste beau. Plus qu'à leur souhaiter bonne route pour sa tournée un peu partout en province...

Publié dans Musique

Commenter cet article

logo design help 16/01/2010 05:56


The good thing about your information is that it is explicit enough for students to grasp. Thanks for your efforts in spreading academic knowledge.

logo designing


dissertation titles 26/10/2009 07:54


Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!
_____________________

dissertation titles