Welcome to Silent Hill :)

Publié le par yak

Une fillette somnambule est tourmentée dans son sommeil. Elle dessine des horreurs sans s'en rendre compte. Seul un lieu sort de sa bouche lorsqu'elle est prise dans ses visions nocturnes: Silent Hill. Sa mère, Rose, essaye de comprendre ce que sa fille tente d'exorciser dans ses dessins et ses cauchemars au cours desquels elle risque sa vie. Elle se rensigne: Silent Hill serait une ville désormais hantée depuis qu'un incendie gigantesque a dévasté la ville et à ôté toute forme de vie. Ou pas? Rose veut en avoir le coeur net: elle décide de se rendre à Silent Hill avec sa fille. Qui disparaît aussitôt.

Christophe Gans avait signé Le pacte des loups, film soigné plus proche d'un Tigre et dragon que du trip jeu video qu'est Silent Hill (adaptation du hit de Konami sur consoles pour les deux du fond qui ne suivent pas). Le rendu relativement réaliste laisse en effet place à un mode jeu video des plus réussi: une réalisation nerveuse, des effets de motion blur et autres ralentis qui rappellent la paternité du film. Soyez donc prévenus: si vous ne supportez pas les jeux video et leurs graphismes, vous aurez rapidement la nausée (je ne balancerai personne mais j'ai des noms! hinhin). Esthétiquement parlant, le film est vraiment pour les puristes du jeu video et non pour les classiques à la Romero ou Amityville. L'expérience est évidemment renforcée par un son "film d'horreur", comprendre trois fois trop fort avec des basses omniprésentes, évidemment en parfaite adéquation avec l'action. Les angles de vues sont aussi à la sauce jeu video, si bien qu'on a parfois l'impression de voir une cinématique. Bref, très typé tout en restant agréable à voir.

Au niveau du scénario, le film est organisé comme un jeu video: mise en situation/cinématique, élément déclencheur du level, action, fin de niveau, cinématique. Et à la fin du dernier tableau, la solution est dévoilée. Cette fin donne toutefois l'impression d'une conclusion un peu facile (ben oui, pourquoi à la fin de ce tableau là et pas un autre? Qu'est-ce que ça aurait changé?). Certes, le jeu de piste est prenant mais on a parfois du mal à suivre (oui, avec en plus une asperge devant moi je me suis fait le film en full VO mdr). Par contre, les effets sont très réussis. On est là à flipper comme un dauphin à attendre la suite. Donc l'onbectif est parfaitement atteint, tout est très bien ficelé. On a même eu droit à des applaudissements sur les Champs, j'ai jamais vu ça! :o Au final, un film aussi réussi qu'Alone in the dark est raté :p

PS: ne pas manger avant! mdr C'est quand même bien gore et les effets de perspectives ont fini par me filer une jolie migraine :D

Publié dans Ciné

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coralia 28/08/2006 04:27

séance de rattrapage needed, j'ai pas très bien compris la fin xD

yak 26/05/2006 02:05

Bon coralia tu me dis quand je dois faire ma séance de rattrapage pour que tout le monde comprenne le film :D 

coralia 25/05/2006 14:59

Je n'ai toujours pas vu le film :'(et je signale que 'coco' qui a posté au dessus, c'est pas moi :D

coco 25/05/2006 14:27

j'ai été voir ce film...il est compliké je trouve lol

ton blog é pas mal, tré bien meme!!!

kisss
 

coralia 13/05/2006 14:30

moi ouiiiii :D