On the road again..

Publié le par yak

Voilà, le stage et mon été toulousain a pris fin... Comme pour me souhaiter la bienvenue, ma valise a été "empruntée" par une autre passagère de mon vol. Malgré tout je rentre chez moi après une heure et demie de transport. A peine ai-je tourné la clé de ma porte Air France m'appelle pour me dire qu'ils ont récupéré ma valise. La proximité du départ pour le weekend d'intégration m'interdisait de me la faire envoyer. Résultat à 17h je repartais pour Orly après avoir vécu à la radio la défaite du Stade au stadium... contre Paris. Revenu chez moi à 21h, je papote affalé sur le lit grâce au portable, si bien que je finis par vider ma valise à 1h du matin, et dormir à 3h O_o Le lendemain, lever à... 11h histoire d'arriver à l'heure à la gare rejoindre Lisa et ses bagages. Une fois qu'on en eut terminé je filais chez ma cousine récupérer mon pc de bureau. Pour changer, j'ai mangé chez elle (on ne perd pas les bonnes habitudes xD). Des crêpes!! :D De quoi redonner du baume au coeur pour rentrer chez soi :p Résultat retour à la maison vers 22h, et la machine démarre pas. Résultat, sauvegarde/formatage et nouvelle nuit sans sommeil. Bilan du weekend parisien: 7h de transports en commun et 13 heures de sommeil en de nuit. Fin du premier acte.


Frais comme tout, le lendemain je viens accueillir les nouveaux ing1. Déjà ils sont bien plus nombreux que nous! 160 contre notre promo de 120. Après le blabla du directeur et du maire, on leur fait un goûter où on fait connaissance avec certains. Pour la plupart sympathiques ils n'en sont pas moins très dissipés voire rebelles et difficiles à encadrer. Après trois premières journées au gré des activités BDE/BDS (bureau des élèves et bureau des sports ;) ) mercredi soir nous avons rendez-vous avec les anciens de l'école et les 3A avant de partir pour le weekend d'intégration (qui dure 4 jours, oui :D). Départ à 3h du matin après avoir déjà fait souffrir nos gorges pendant quatre heures, on s'amuse et rigole dans le bus, avec tout un tas d'activités qui nous a permis de mieux connaître chacun des 1A. Arrivée le lendemain à midi. Brunch à l'arrivée et après-midi à la plage, avec des énormes vagues. C'était plutôt dangereux mais raffraichissant surtout après la fatigue accumulée les jours précédents. Ensuite un bon beach volley histoire de se lacérer les deux genoux... et on attend les 1A qui préparent leurs sketches pour le soir. Après le repas ils se sont donc produit, l'occasion de bien rigoler, et aussi de se rendre compte de la mauvaise volonté de certains... Et ensuite première grosse soirée et coucher à 4h su matin. Avec les compagnons de chambrée, on part faire un mini footing de deux/trois km à 8h :) Sur le sable humide, donc bien crevant :p Alors on rentre manger (brunch again) puis pendant que les 1A font une course d'orientation, on repart à la plage tout l'après-midi, la plage est toujours aussi agitée mais beaucoup plus agréable avec moins de courant. Puis on fait des conneries sur le sable avec un BDS en relief, improviser un saut en longueur etc. Bref vraiment gros gros délires qui aèrent l'esprit. En fin de journée pendant que les 1A avaient des activités, on est allé sur la plage en pleine nuit, et j'ai vu le plus beau ciel de ma vie. Une pluie d'étoiles sans Lune, avec au fond les phares et la mer.. Franchement on est restés comme ça une demi-heure à admirer ce paysage magnifique. Puis on revient pour la fin du TL des 1A et la soirée.. Couché à 3h. Le lendemain journée BDS avec un footing encore à 8h30. Tout plein d'activités: volley, foot, rugby sur la plage, paintball dans le centre de vacances, et ventriglisse et baby-foot humain en gonflables :D Résultat beauoup de dépense physique vraiment ça fait du bien. Puis on se pose sur la plage à 18h, tranquille à se dire qu'on est bien là où on est, et que malheureusement, la fin approche. La dernière soirée est un apothéose, le BDE faisant même un open bar... Le lendemain, on range nos affaires, on se remémore quelques anecdotes du voyage, et on ressent le contrecoup de ces superbes journées. Le retour après le brunch de midi est interminable, mais la bonne humeur laisse la place à la nostalgie. L'arrivée à 22h à Cergy finit par éteindre définitivement le feu et nous fait tourner la page. Ce weekend génial, dont on a pu profiter bien plus qu'en 1A, a été ma seule période de vacances de ces six derniers mois. Heureusement, que cela se soit superbement passé...

Publié dans Moi

Commenter cet article

stefie 27/09/2006 13:09

Et beh! En voilà un week-end chargé!!!

coralia 26/09/2006 22:23

Tant mieux si t'en as profité de ces mini vacances :)Pinaise je vais y avoir droit l'année prochaine moi aussi ou pas :'(