Notes on a scandal

Publié le par yak

Angleterre. Ecole d'un quartier difficile. L'ascenseur social est une chimère pour les élèves qui vivent leur scolarité pour la récréation et les bagarres. Ils se destinent à être la future classe ouvrière du royaume. Dans cette école comme tant d'autres, une prof de dessin (Sheba, Cate Blanchett) découvre cet environnement. Elle est prise sous son aile par la doyenne de l'école (Barbara, Judi Dench), qui ne cessera de prendre des 'notes' dans son journal intime au sujet de cette relation...

Mariée très jeune, avec un homme plus âgé, Sheba n'a jamais vraiment su ce qu'elle voulait faire de sa vie. Femme perdue, informe, elle est consumée par des sentiments qui n'ont pas lieu d'être. Dans le même temps, elle subit le désir de 'performer'. Alors elle entame une relation avec un élève, acte totalement irréfléchi, irrationnel. Un comportement d'adolescent... (j'ai l'impression d'avoir écrit 45 fois ce genre de réflexion ces derniers temps oO). Et pendant ce temps Barbara, prof froide et rongée par la solitude, se met à revivre à son contact.

Constamment en eaux troubles, le film instille une passion vraiment malsaine, passant de l'amitié dévorante à l'obsession. Même si on ressent de la gêne face à Sheba, on ne peut s'empêcher d'avoir de la sympathie pour elle et ne pas souhaiter sa descente aux enfers. Si la voix off et surtout la musique super longuette étaient un peu moins présentes, le film aurait sûrement encore gagné en ampleur, car les deux actrices sont fascinantes dans leur duel. Secret, mensonge, manipulations, tout est au menu de ce drame dont on ne sait vraiment de quel côté se placer. Un film qui ne laisse pas de marbre, et qui laisse un arrière-goût de doutes sur nos certitudes, le tout servi par deux grandes actrices...

Publié dans Ciné

Commenter cet article