Beautiful girl, won't you be my inspiration?

Publié le par yak

Contrairement à une autre certaine artiste issue d'un groupe irlandais qui profite d'un break pour lancer un disque en solo - Andrea C. -, j'ai été complètement emballé par le premier extrait de l'album de Dolores O'riordan, la chanteuse des Cranberries, qui sort son premier album solo donc, Are you listening?

Ordinary day: hit en puissance, choisi à très juste titre comme single de lancement de l'album, propose un style hybride avec à la fois une musique très présente et la voix de Dolores, signature très Cranberry pour le coup.

When we were young: une chanson très typée Cranberries, autrement dit: énoooorme (surtout quand c'est la deuxième chanson que t'écoutes, mais le meilleur est avenir xD) On prend les paris pour le futur single?

In the garden: alors là ça penche dans le gothique, ça ressemble à du Within ou des trucs du genre, et ça passe carrément bien, avec une voix qui suit dans les aigus, y a de l'énergie, c'est vraiment agréable à écouter et ça permet de s'évader

Human spirit: mélange très intéressant, avec des sonorités celtiques (Dites donc c'est pas une tin qu'on entend en fond?!) mixées avec du gothique j'adore c'est très original...

Loser: rien à voir avec les Plasticines hein ;) Là on retrouve une chanson plus Cranberries (difficile d'oublier cette référence quand on a été marqué par le groupe et par cette voix :p

Stay with me: retour des sonorités de cathédrale à base de choeurs et de grosses guitares. Elle s'est trouvé un style qui me plaît bien :D

Apple of my eye: c'est doux, la voix de Dolores qui fait du Dolores... Il aurait été dans No need to argue j'aurai pas fait la différence :p

Black Widow: c'est con mais ces petites notes de piano me font trop délirer, ça fait boîte à rythme qui part en vrille^^ (d'ailleurs ça vous rappelle pas le générique d'une série bien connue? :p) On comprend mieux ce que voulait dire Zegut par "heroic-fantasy" :)

October: on est ici en terrain connu. Des couplets assez tranquilles, des envolées dans le refrain. Du classique, mais bien fichu n'empêche

Accept things: ça se laisse écouter, mais ça rentre par une oreille et ça sort par l'autre, j'ai un peu de mal à accrocher. C'est pas désagréable mais on dirait du Jewel dans ses mauvais trips (0304...)

Angel fire: Cranberries powaa!! lol

Ecstasy: une chanson un peu plus lente pour conclure l'album, on sent que c'est travaillé et la voix si reconnaissable de Dolores ressort...

OK c'est hyper calibré, à base de couplets très acoustiques et de refrains énergiques. Mais à la touche Cranberries elle ajoute une part plus Nightwish ou Evanescence sombre et en même temps qui donne de l'ampleur aux chansons. Et là je regarde le Bataclan, contre lequel je m'étais plaint du prix exorbitant du concert (39€... autant que Texas à Bercy), mais qui soudain retrouve grâce à mes yeux... Si par hasard en dernière minute... I am listening!

Publié dans Musique

Commenter cet article